Le Web to Store.

17 Déc

L’expression « Web to store » est en quelque sorte l’antonyme de « Showrooming » :  il décrit le nouveau comportement de ces internautes qui recherchent des informations sur les produits qui les intéressent sur internet, avant d’aller acheter en magasin. Et la tendance se confirme aujourd’hui, car selon une étude réalisé par Opinion Way pour eBay, 9 internautes français sur 10 commencent par faire des recherches sur le web et se rendent ensuite dans un magasin pour acheter.

Alors que beaucoup imaginait qu’avec l’explosion du e-commerce, les magasins allaient disparaître, on observe plutôt la mise en place d’une complémentarité des processus d’achat entre internet et les magasins. Pour les distributeurs, la difficulté aujourd’hui est donc de réussir à intégrer cette complémentarité et à mettre en place une vraie stratégie cross-canal.

Certains ont bien saisi ce nouveau comportement web to store et commencent donc à l’intégrer en proposant sur leur site de e-commerce des services de type « click and collect » (ou « click and pick up ») : la possibilité de réserver, et souvent de payer, un article en ligne pour venir le récupérer en magasin.

« Web to store » une pratique fortement généralisée par l’invasion des smartphones. 30 % des Français* affirment consulter des sites marchands depuis leur smartphone avant un achat (seulement 16% en 2010). De plus, un consommateur sur quatre utilise également son smartphone pour géolocaliser un commerçant. « Le portable est une vraie aide à la décision d’achat. C’est le chaînon manquant entre Internet et le magasin, le web to store. » note Marc Lolivier, délégué général de Fevad (Fédération du e-commerce et de la vente à distance).

Le web to store efface finalement la frontière entre e-commerce et commerce en points de ventes physiques : le client a libre choix de son canal d’achat et par conséquent de son parcours d’achat.

web to store

*Selon une étude publiée lors du salon VAD e-commerce à Lille en octobre dernier.

3 Réponses to “Le Web to Store.”

  1. alicevachet décembre 23, 2012 à 10:28 #

    Article très intéressant et blog très sympa dans son ensemble🙂

  2. Dominique Palacci (@domipalacci) janvier 5, 2013 à 11:12 #

    Merci pour ce post. C’est clair et limpide. On comprend tout sur les techniques et les enjeux.

Trackbacks/Pingbacks

  1. Le Web to Store. « Mode & Digital | Cross Canal | Scoop.it - janvier 5, 2013

    […] L'expression « Web to store » est en quelque sorte l'antonyme de « Showrooming » : il décrit le nouveau comportement de ces internautes qui recherchent des informations sur les produits qui les intéressent sur internet, …  […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :