Tag Archives: e-shop

Merci Merci!

25 Avr

La boutique parisienne MERCI vient de lancer cette semaine son e-shop comptabilisant près de 1.000 références livrées dans le monde entier, avec en plus un partie éditoriale enrichie chaque semaine avec interviews, actualités, portraits.

Depuis 2009, les créateurs de la célèbre marque Bonpoint se sont lancés dans l’aventure MERCI, un store multimarque situé dans le 3ème arrondissement de Paris, proposant de « consommer durablement ». Décoration, mode, accessoires, MERCI est le temple des tendances pour un art de vivre chic et responsable.

www.merci-merci.com

Merci 111, boulevard Beaumarchais Paris 75003

 

home-pollini-merci_784x0

Publicités

Ecriture, Réalisation, les marques font appel à la créativité

24 Avr

Après Louis Vuitton et ses Journeys Awards qui propose un concours en ligne de réalisation de court métrage, c’est au tour de la maison Prada de solliciter la créativité de ses internautes et de lancer le Prada Journal. En association avec une maison d’édition et pour célebrer le lancement de deux nouvelles lunettes de vues, la marque italienne invite des jeunes auteurs à s’exprimer par écrit sur le thème « Les vues du monde » du 18 avril au 18 juin. Dans une logique de soutien artistique, la marque veut mettre en avant des jeunes talents de l’écriture en diffusant la meilleure nouvelle sur le site Prada.com. La nouvelle de 20 pages maximum devra approcher l’idée qu’avec ces nouvelles lunettes, une vision différente du monde s’offre à nous. Plus d’informations ici.

34

Dans une autre approche, « Make a Scene » lancé par la marque French Connection, permet aux internautes de réaliser un mini film à partir de bande vidéos déjà existantes, de musiques classées par différents thèmes, et de titrer et signer ce film comme un vrai réalisateur. Le meilleur film se verra diffuser sur le site, un voyage et des bons d’achats sont également à gagner.

35

& Other Stories, une nouvelle histoire pour H&M

11 Mar

Quelques jours après l’ouverture du site e-shop &OtherStories la planète fashion est en émoi. En effet, la griffe est la petite dernière filialle H&M. Après COS, positionné haut de gamme, &OtherStories se veut plus inventif. Collection de bijoux, sacs et accessoires, prêt à porter, lingeries,  chaussures, et même une ligne de produits de beauté, tout ça disponible sur l’ e-shop.

En attendant l’ouverture de point de vente un peu partout en Europe (Dans quelques semaines une boutique parisienne rue Saint Honoré s’il vous plaît!) la marque mise tout sur son e-shop. Aux allures de boards Pinterest, alimenté de visuels et GIF, on plonge vite dans l’univers &OtherStories. Un univers que l’on peut retrouver aussi sur le Tumblr de la marque.

Parfait pour nous faire patienter!

Capture

 

 

 

Save the Brand, une plateforme 3-en-1

17 Déc

Lancé il ya tout juste deux mois, Save the Brand est une nouvelle plateforme en ligne dédiée à la mode qui repose sur le principe du « social shopping » : le site permet en effet partager des photos et des commentaires, d’échanger des produits sur un vide-dressing et de découvrir de nouvelles marques à l’intérieur d’un espace e-shop.

Save the brand 2

« L’idée de Save the Brand est d’aller plus loin que les sites de créateurs, de déstockage ou d’informations liés à la mode, en réunissant ces différentes fonctions à l’intérieur d’un vrai site communautaire » explique David Haddad, le fondateur.

Le site permet à une communauté d’échanger sur ses goûts : grâce à la partie photo du site les internautes peuvent partager eleur coup de coeur, tout en taguant la photo ce qui permet d’identifier les différents produits et d’eventuellement renvoyer vers un e-shop.

La partie vide-dressing est, pour le moment, très peu fournie, le fonctionnement est classique :  Save the Brand prend une commission de 10% sur chaque article mis en vente. Côté e-shop, six créateurs sont présentés : Lulea-Bags, Ella Luna, Ultra Tee, Coco & Abricot, Everlife Paris et Quiet. L’internaute à la possibilité d’acheter directement sur Save the Bran ou sur l’e-shop de la marque.

Save the brand 1

A l’heure actuelle, Save the Brand compte environ 1500 membres. D’ici juin 2013, le fondateur espère développer le site aux Etats-Unis, en Russie et en Espagne.  Le site proposera prochainement son application pour iPhone et Android.

Chanel n’est pas prêt de se lancer dans l’e-commerce.

15 Nov

Lors d’une récente interview pour The Business of Fashion, le directeur de Chanel, Bruno Pavlovsky, a déclaré que la marque n’ouvrira pas d’e-shop, du moins pas avant 5 ans.

Le directeur de la marque explique que pour porter un vêtement Chanel, il faut pouvoir l’essayer avant, afin qu’il soit ajuster. Le client n’achète pas seulement un vêtement mais également un service. Cela fait parti de la marque, de la politique de la maison. Pour l’instant, le digital permet à la marque de générer plus de trafic en magasin. Les gens viennent de plus en plus voir le produit, le toucher, l’essayer.

Chanel adopte la même stratégie pour ses sacs, qui pourraient très bien être vendu sur internet, mais selon Bruno Pavlovsky, le service proposé par un site d’e-commerce n’est pas assez qualitatif.

Pour le moment, seuls les parfums et les cométiques sont disponibles online. Chanel reste la seule marque de luxe à ne pas avoir d’e-shop.

Cliquez sur l’image pour lire l’interview.de Bruno Pavlovsky

The Coveteur fait peau neuve

31 Oct

On vous en parlait ici, le site The Coveteur, qui nous conduit tout droit dans l’intimité des dressings des personnalités les plus influentes de la mode, vient de sortir sa dernière version.

Une version beaucoup plus 2.0 que l’original puisque les internautes pourront créer leur dressing virtuel à partir des pièces présentées dans les gardes-robes des personnalités mais également acheter en ligne certaines créations sur lesquelles ils auront flashé puisque The Coveteur  possède désormais un tout nouvel e-shop.

E-shop de luxe : les nouveautés

29 Oct

– Le nouveau site Saint Laurent : la marque fait peau neuve avec un nouveau site très épuré (et toujours domicilié sous ysl.fr …)

– Le premier e-shop de Pierre Balmain: la maison vient de lancer sa toute première boutique en ligne. Un espace de shopping privilégié qui dévoile  des vêtements fidèles à l’esprit aristo-chic et à l’esthétique rock’n’roll de la maison française, mais en plus urbain et décontracté.

– Le flagship store online de Versace : lors de son défilé printemps-été 2013, la marque a dévoilé son nouveau e-shop interactif. Un flagship store reflétant l’esprit de la maison italienne et présentant, outre un shopping en ligne intuitif, des sélections d’accessoires et de prêt-à-porter réalisées par Donatella Versace ainsi qu’un espace personnel nommé My Versace.

%d blogueurs aiment cette page :